Archives des articles tagués pouème

Quelle moyenne aria se joue là
Des mots qui se placent en ordre seuls
Peignent la dure journée que voilà
Traits et rides que la vieillesse esseule

Rimes molles comme la peau qui plie
Schwas qui se lovent inaccentués
Dans les résonances entre l’ampli
Et mes alternances habituées

Ma paix est un produit du mouvement
Dans lequel chaque forme d’art m’entraine
Le poème n’est dans son élément
Que lorsque sons et lumières s’égrènent

Tout autour de lui dans un grand encore
Toute source valse dans le décor

Pleine vide pleine vide pleine vide pleine vide
Plain.
Neutre.
Rien à signaler sinon la vie
Le vide
Qui bat son plein.
(Le jeu de mot était involontaire
C’est dire si ma vie est un jeu.)

Pleine vide de contraires qui n’en sont pas
Le vide n’est pas un vrai vide qui n’attire pas
L’air n’attire rien
Que le vent
Qui me donne des coups dans le ventre
Plein
Vidange
Si seulement

Faire le plein – to replenish – s’aplanir
Était à option.