Session d’écriture avec contraintes, avec étudiants contraints. Résultats wow, peut-être en raison du relâchement de la pression de la session.

(Sérieux, il faut aller les suivre sur Twitter, @PoesieChamplain.)

J’ai joué le jeu (j’avais de la pression aussi, autant sur moi qu’en dedans). Voici un cinq-minute poème, lu à voix haute après les leurs, pour les envoyer jouer dans les champs.

***

Fin de session :
sur ma grosse montre s’écoulent
pas ben ben vite
les minutes qui me séparent de dehors

dans ma gorge s’égoutte
un peu plus vite
l’eau vitaminée qui me tient en dedans
qui me tient occupée –

tiens
au lieu d’un trait sur ma carte de géo
une goutte d’eau jaune
sur ma prochaine destination

Fin de session
j’suis en cours mais j’sais pas pourquoi
j’suis pas déjà partie
faire tinter mes clés au vent

***

(Contrainte : intégrer les 4 objets que sont une grosse montre, une bouteille d’eau vitaminée à moitié vide, une carte de géo et un porteclés, et ce, en 5 minutes. Poème non retravaillé.)